APN LABEL CONNECT PERMIS

L’EVALUATION DE DEPART   

  • Procédure d’évaluationIl s’agit d’une évaluation sur ordinateur d’une durée d’environ 45 minutes.
    – il s’agit d’un test d’évaluation de capacités et d’aptitudes et non d’un acte de formation ;
    – le test précède la formation et les personnes testées ne sont pas des élèves (pas encore) même s’ils disposent plus ou moins de compétences et d’aptitudes
    – les réponses attendues ne sont pas à interpréter autrement qu’au travers l’objet visé par l’évaluation (évaluer des capacités) et non pour leur justesse en elle-même [par exemple lorsque l’on teste la capacité à prendre une décision on n’évalue pas la valeur de cette décision, mais seulement la capacité de la personne à s’engager dans cette décision] ;
    – il n’y a pas de « pièges » dans les situations présentées, la personne testée doit simplement se placer en tant que conducteur du véhicule d’où la situation est filmée ou photographiée ;
    – les questions posées ne sont pas des questions à traiter comme des questions de l’épreuve type ETG, c’est-à-dire « je dois faire ceci ou cela », mais comment je perçois cette situation ;
    – les questions à partir des situations filmées doivent être traitées en tenant compte de la dynamique de cette situation, c’est-à-dire en tenant compte des données de mouvement avant l’arrêt sur image ; l’aspect statique de l’arrêt sur image ne doit pas faire analyser la situation comme une diapositive de code.
  • Les catégories de compétences évaluéesLes capacités et connaissances sensori-motrices
    Les capacités de compréhension et de traitement
    Les aspects émotionnels et affectifs
    Les facteurs de volonté
    Les capacités de perception, d’analyse et de décision
    Les capacités d’attention et de mémoire de travail
    Le test se divise en 2 parties :
    Le questionnaire,
    L’analyse des capacités cognitives en situation, sur support photos et vidéos.

HORAIRES COURS THEORIQUES

* Agence Saint-Omer : le mercredi de 18h à 19h, le samedi de 15h à 16h.
* Agence Arques :  le mardi de 18h à 19h, le samedi de 15h à 16h.
* Agence Aire-sur-la-Lys : le mardi de 18h à 19h, le samedi de 15h à 16h.
* Agence Hazebrouck :  le mercredi de 18h à 19h, le samedi de 15h à 16h.

Les conducteurs novices titulaires d’un premier permis de conduire peuvent suivre une formation complémentaire « post-permis » pour bénéficier d’une réduction du délai probatoire !

Cette formation est dispensée dans d’une auto-école labellisée  par un enseignant habilité et se déroule sur2 demies journées consécutives soit 7 heures.

Cette formation collective de 6 à 12 participants vise à “Améliorer la compréhension et la gestion des situations de conduite complexes” et “Rendre le déplacement plus sûr et plus citoyen par des choix de mobilité responsables

Cette période probatoire correspond au délai nécessaire pour acquérir les 12 points sur le permis de conduire (6 points sont attribués à l’obtention du permis).
Selon le type d’apprentissage, ce délai varie :
•    2 ans dans le cas d’une formation en AAC (Conduite accompagnée)
•    3 ans dans le cas d’une formation traditionnelle ou en conduite supervisée (CS).

Depuis le 1er janvier 2019, la formation post-permis permet de réduire la période probatoire.
Elle concerne  les permis ayant été :
•    Obtenus en premier permis de conduire  A1, A2, B1 ou B
•    Repassés suite à une invalidation ou une annulation du précédent permis de conduire.

A partir du 6eme mois et avant la fin du 12eme mois suivant l’obtention du permis, le nouveau conducteur pourra suivre une formation post-permis.

A la suite de cette formation, la durée du permis probatoire est réduite de 6 mois ou de 1 an , elle passe donc de :
•    pour les permis obtenus suite à une formation traditionnelle ou en conduite supervisée (CS) : de 3 ans à 2 ans
•    pour les permis obtenus suite à une formation en AAC(Conduite accompagnée) : de 2 ans à 1,5 an.

Dans la mesure où l’élève a assisté aux 7 heures, une attestation de suivi de formation est établie et délivrée par l’école de conduite à l’issue de la journée de formation.

DÉROULEMENT DE LA FORMATION POUR LA CATÉGORIE « B » DU PERMIS DE CONDUIRE

Les enjeux de la formation à la conduite

L’automobile est devenue un outil social indispensable pour une très grande partie des jeunes. Au-delà du plaisir de conduire, l’utilisation d’une voiture est souvent nécessaire pour les études, le travail ou les loisirs. Rouler en sécurité est donc une préoccupation pour tous. Les conducteurs débutants représentent une part trop importante des tués et des blessés sur la route. L’effort engagé doit être poursuivi, notamment par le renforcement de l’éducation et de la formation.
Les accidents de la route ne sont pas liés à la fatalité et pour aider les nouveaux conducteurs à se déplacer avec un risque faible de perdre la vie ou de la dégrader, un nouveau programme de formation est mis en place.L’objectif général est d’amener tout automobiliste débutant à la maîtrise de compétences en termes de savoir-être, savoirs, savoir-faire et savoir-devenir. Apprendre à conduire est une démarche éducative exigeante.

Le déroulement de la formation

Ce programme se veut une vue d’ensemble, aussi exhaustive que possible, des compétences qu’un conducteur responsable doit acquérir pour ne pas mettre sa sécurité et celle des autres en danger. Il vous faudra prendre conscience que ce qui est appris en formation doit progresser et évoluer, après l’obtention du permis de conduire, en tenant compte des mêmes objectifs sécuritaires que lors de votre apprentissage. Vous allez apprendre à manipuler une automobile et à circuler dans différentes configurations, à en connaître les risques et les limites. Vous allez au travers de ce programme comprendre les règles du code de la route ainsi que l’influence des lois physiques et des aspects psychologiques et physiologiques. Vous devrez également vous situer personnellement en tant que citoyen dans vos choix de conduite. Des cours théoriques et pratiques, collectifs ou individuels, vous aideront à atteindre les objectifs définis et à personnaliser votre progression. Votre formateur sera à vos côtés pour vous guider et vous conseiller. Des tests de connaissances et de capacités pourront être mis en place au fur et à mesure. Afin de disposer de repères, quatre grilles de progression accompagnent l’élève dans l’acquisition des compétences. Elles détaillent les savoirs comportementaux, techniques et environnementaux dont doit disposer l’élève conducteur au fur et à mesure de son évolution. Pour chacun des objectifs de votre programme, des évaluations mises en place par votre formateur, qui vous précisera les critères et les conditions de réussite, sont prévues. Il vous sera possible ainsi de mesurer votre réussite ou d’apprécier les éléments à faire progresser. De même, pour chacun des objectifs, qui impliquent la conscience que vous aurez de vos capacités, de vos motivations et de vos limites, des auto-évaluations sont à votre disposition sur chacune des quatre grilles. Lorsque l’ensemble des compétences requises sera validé, votre formateur pourra alors vous présenter aux épreuves du permis de conduire.

L’ÉPREUVE THÉORIQUE GÉNÉRALE (LE CODE)

Pour passer l’épreuve du code, il faut avoir au moins 17 ans si vous suivez la formation traditionnelle, ou 15 ans si vous suivez l’apprentissage anticipé de la conduite (AAC). Pour réussir cette épreuve, il faut obtenir au moins 35 bonnes réponses sur 40 questions (5erreurs maximum). Une réponse est considérée comme juste si toutes les propositions exactes ont été validées. Parmi les 40 questions auxquelles vous devrez répondre, certaines sont en vidéo. Pendant le déroulé de la vidéo, pensez à évaluer l’intervalle de sécurité et à regarder tous les rétroviseurs. Le jour de l’examen, pensez à apporter votre pièce d’identité et votre convocation. Votre code est valable pendant 5 ans et/ou pour 5 présentations à l’épreuve pratique.

Déroulement de  l’examen

L’épreuve pratique de l’examen du permis de conduire est évaluée par un expert : l’inspecteur du permis de conduire et de la sécurité routière.

Le jour de l’examen, l’épreuve vous est présentée individuellement par l’expert, qui vous précise ce que vous allez devoir faire durant 32 min :

⦁    réaliser un parcours empruntant des voies à caractère urbain, routier et/ou autoroutier ;
⦁    suivre un itinéraire ou vous rendre vers une destination préalablement établie, en vous guidant de manière autonome, pendant une durée globale d’environ cinq minutes ;
⦁    réaliser un freinage pour s’arrêter avec précision et réaliser une manœuvre en marche arrière ;
⦁    procéder à la vérification d’un élément technique à l’intérieur ou à l’extérieur du véhicule, répondre à une question en lien avec la sécurité routière et à une question portant sur les notions élémentaires de premiers secours ;
⦁    appliquer les règles du code de la route, notamment les limitations de vitesse s’appliquant aux élèves conducteurs ;
⦁    adapter votre conduite dans un souci d’économie de carburant et de limitation de rejet de gaz à effet de serre ;
⦁    faire preuve de courtoisie envers les autres usagers, et notamment les plus vulnérables.

L’évaluation réalisée par l’expert est basée sur des textes réglementaires et instructions précises qui en fixent les modalités. Cette évaluation consiste en un bilan des compétences nécessaires et fondamentales devant être acquises pour une conduite en sécurité, car la conduite est un acte difficile qui engage une responsabilité forte. L’expert s’attache à valoriser vos acquis comportementaux plutôt que vos faiblesses. Il réalise ainsi un inventaire des points positifs et des points négatifs restitués par rapport à une compétence donnée. Un échange entre l’expert et vous peut s’instaurer au cours de l’épreuve. À l’issue de l’épreuve, l’expert retranscrit de façon formelle ce bilan de compétences dans une grille d’évaluation.

REGLEMENT INTERIEUR

Ce règlement a pour objectif de définir les règles relatives à l’hygiène, à la sécurité ainsi qu’à la discipline nécessaire au bon fonctionnement de l’établissement. Ce règlement est applicable par l’ensemble des élèves ou stagiaires.

Règles d’hygiène et de sécurité

Sur les lieux de formation et à bord des véhicules destinés à l’enseignement, l’élève doit se conformer aux instructions particulières données par les formateurs en ce qui concerne les règles de sécurité. Sur les lieux de formation et à bord des véhicules destinés à l’enseignement, l’élève doit respecter les normes élémentaires d’hygiène.  Sont particulièrement visés : l’interdiction de vapoter, fumer, cracher, de se restaurer ou de jeter des détritus, l’hygiène corporelle et la nécessité de signaler à l’établissement tout risque de contagion en cas de maladie.

Consignes de sécurité

En cas d’incendie l’élève doit se référer aux consignes affichées. Tous les élèves sont tenus d’en prendre connaissance et de participer aux exercices d’évacuation lorsqu’ils sont organisés.  D’une manière générale, en cas d’incendie ou d’ordre d’évacuation des locaux, chacun se conformera aux directives qui seront données par le responsable désigné. Il est interdit d’introduire, de distribuer ou de consommer des stupéfiants ou de l’alcool sur les lieux de formation et à bord des véhicules destinés à l’enseignement. Il est également interdit de pénétrer ou demeurer sur les lieux de formation et à bord des véhicules destinés à l’enseignement sous l’emprise de stupéfiants ou d’alcool. Il est également interdit de fumer, vapoter sur les lieux de formation et à bord des véhicules destinés à l’enseignement.

Entrainements au code

L’accès à tout dispositif d’entraînement au code ainsi que son utilisation (tests, tout dispositif d’entraînement au code présent dans l’établissement ou accessible à distance ainsi que les supports de recueil des réponses) est régit par les conditions particulières d’accès définies dans le contrat de formation ou à l’initiative du personnel de l’établissement.

Cours théoriques

Les cours seront dispensés, dans les locaux de l’école de conduite, par un enseignant de la conduite et de la sécurité routière titulaire d’une autorisation d’enseigner en cours de validité.

Cours pratiques

Le contrat de formation est conclu après une évaluation de départ dont les modalités de réalisation sont disponibles dans les locaux de l’établissement.

Chaque élève se voit attribuer un livret d’apprentissage qu’il devra renseigner au fur et à mesure de sa progression avec l’assistance du formateur.

Tenue vestimentaire exigée pour les cours pratiques.Pour la formation à la catégorie B : chaussures adaptées (talons haut et tongs interdits), vêtements permettant une aisance de mouvement et ne gênant pas la prise d’information en conformité avec les prescriptions du code de la route (article R412-6).

Utilisation du matériel pédagogique

L’utilisation du matériel pédagogique est exclusivement réservée à l’activité de formation et uniquement sur les lieux de formation.

L’élève s’engage à conserver en bon état le matériel qui lui est confié et à signaler toute anomalie détectée au personnel de l’établissement.

Assiduité des stagiaires

L’élève stagiaire s’engage au respect des horaires de formation fixés par l’école de conduite. En cas d’absences ou de retards, les modalités précisées dans le contrat de formation établit lors de l’inscription s’appliquent.

Au cas échéant l’établissement se réserve la possibilité de rendre compte de l’assiduité de l’élève stagiaire aux tiers tels que définis dans le contrat de formation.

Comportement des stagiaires

Tout comportement visant au non-respect des règles élémentaires de savoir-vivre, de savoir-être en collectivité et au bon déroulement des formations est proscrit sur les lieux de formation, à bord des véhicules destinés à l’enseignement en leçon de conduite et lors des examens pratiques.

Sont particulièrement visés les comportements à caractère agressif, violent, homophobe, sexiste, raciste. Ces règles élémentaires sont également applicables au personnel enseignant ou administratif, aux autres élèves ou toute personne présente sur les lieux de formation, à bord des véhicules destinés à l’enseignement en leçon de conduite et lors des examens pratiques.

Toute tentative de propagande autant religieuse que politique ou syndicale est proscrite sur les lieux de formation, ou à bord des véhicules destinés à l’enseignement en leçon de conduite.

Sanctions disciplinaires

Les sanctions applicables sont : l’avertissement oral qui précise les motifs de plainte et avertit des suites possibles en cas de maintien du comportement ; l’avertissement écrit qui précise les motifs de plainte faisant suite à l’avertissement oral et rappelle les suites possibles en cas de maintien du comportement ; la suspension provisoire faisant à suite l’avertissement écrit qui précise la durée de la suspension, les conditions de retour en formation et les suites possibles en cas de maintien du comportement; l’exclusion définitive faisant à suite à la suspension.

Au cas échéant l’établissement se réserve la possibilité de rendre compte des sanctions disciplinaires prise à l’encontre de l’élève stagiaire aux tiers tels que définis dans le contrat de formation. En cas de contestation des mesures prises par l’établissement, l’élève peut saisir le médiateur de la consommation dont relève l’établissement.

L’inscription à la formation vaut adhésion au présent document.

Fait à: AIRE SUR LA LYS                                            Le gérant: LAHOUSSE YOANN

PARCOURS DE FORMATION

Vous allez apprendre à manipuler une automobile, à circuler dans différentes configurations et à en connaître les risques et les limites. Cela demande de la motivation et de la persévérance. Le parcours de formation qui vous est proposé vous permettra de progresser, de connaître les règles du code de la route, de devenir un conducteur responsable et de vous préparer aux examens du permis de conduire.

En signant un contrat avec notre auto-école, vous vous engagez à suivre le programme de formation suivant :

Parcours théorique

La formation aux cours théoriques, portant sur différentes thématiques, se déroule collectivement, dans les locaux de l’école de conduite, et est dispensée en présence d’un enseignant de la conduite et de la sécurité routière titulaire d’une autorisation d’enseigner en cours de validité.
Les horaires des cours théoriques sont affichés dans l’établissement.
La formation théorique sur des questions d’entraînement au code pourra être suivie soit dans les locaux de l’école de conduite avec un support média tel que DVD, Box ou avec un enseignant, soit sur Internet.

Parcours pratique

Pendant la phase pratique, vous serez amené à circuler :
– en ville ;
– en rase campagne ;
– sur autoroute ;
– la nuit (si le cas se présente).

Avantages de l’Apprentissage Anticipé de la Conduite

Pour s’inscrire à l’Apprentissage anticipé de la conduite en école de conduite, il faut :

– être âgé de 15 ans ou plus ,avoir l’accord de son représentant légal et de l’assureur du véhicule.

Pour commencer la conduite accompagnée, il faut :
– avoir réussi le code de la route ;
– avoir suivi une formation pratique de 20 heures minimum avec un enseignant de l’école de conduite ;
– avoir bénéficié d’une évaluation favorable de la part de son enseignant de la conduite et de la sécurité routière qui se matérialise par la remise de l’attestation de fin de formation.

Quels sont les avantages de l’Apprentissage Anticipé de la Conduite ?

L’apprentissage anticipé de la conduite permet :

– de réduire la durée de la période probatoire du permis à 2 ans au lieu de 3 (les nouveaux titulaires du permis de conduire disposent de 6 points sur leur permis et doivent attendre deux ans sans infraction avant d’en obtenir 12).
– de commencer la formation initiale en école de conduite (code et conduite) dès 15 ans.
– d’acquérir de l’expérience de conduite.
– de passer l’épreuve du permis de conduire à 17 ans. En revanche, il n’est possible de conduire seul qu’à partir de 18 ans.
– d’augmenter sensiblement ses chances de réussite à l’examen du permis de conduire : 74% de chances de l’obtenir dès la première présentation contre 55% par la voie de l’apprentissage traditionnel.
– souvent d’obtenir un tarif préférentiel sur son assurance « jeune conducteur ».

L’accompagnateur doit :

– être titulaire de la catégorie B du permis de conduite (permis véhicule léger) depuis au moins cinq ans sans interruption ;
– avoir obtenu l’accord de son assureur.
– être mentionné dans le contrat signé avec l’école de conduite.

Il est possible d’avoir plusieurs accompagnateurs, également hors du cadre familial.

Comment se déroule l’Apprentissage anticipé de la conduite ?

La conduite avec l’accompagnateur se déroule sur une période d’une durée d’au moins un an au cours de laquelle l’apprenti-conducteur aura parcouru 3 000 kms minimums. Cette période débute par un rendez-vous préalable et est ponctuée par deux rendez-vous pédagogiques obligatoires. 
Le rendez-vous préalable a lieu en présence de l’enseignant et du futur accompagnateur, au moment où l’enseignant estime que l’élève est prêt à conduire avec son accompagnateur. L’enseignant dispense alors ses conseils aux deux parties pour bien commencer la période de conduite accompagnée.

Le 1er rendez-vous pédagogique a lieu entre quatre et six mois après la date de délivrance de l’attestation de fin de formation initiale. C’est généralement un rendez-vous collectif avec d’autres élèves et leurs accompagnateurs. 
Le 2e rendez-vous pédagogique a lieu après 3 000 km parcourus.

Lors de ces rendez-vous pédagogiques, animés par un enseignant de la conduite, les élèves sont invités à échanger sur leurs premières expériences et sur des thèmes de sécurité routière. Une phase de conduite est également prévue pour mesurer les progrès réalisés par l’élève et apporter les conseils nécessaires pour continuer la conduite accompagnée dans de bonnes conditions.

Bon à savoir

Pour les jeunes âgés de moins de 16 ans, la copie de l’attestation de recensement ou du certificat individuel de participation à la journée défense et citoyenneté (JDC) ou de l’attestation individuelle d’exemption n’est pas requise pour l’inscription. Toutes les règles du code de la route doivent être respectées par vous comme par votre accompagnateur.

Attention :
– vous ne pouvez pas conduire en dehors des frontières nationales ;
– vous devez respecter les limitations de vitesse qui s’appliquent aux conducteurs novices.

Attention : en conduite accompagnée, ayez toujours avec vous le formulaire de demande de permis de conduire ou sa photocopie, le livret d’apprentissage et le document d’extension de garantie de l’assurance. Seul le formulaire de demande de permis de conduire permet de justifier de la situation d’apprentissage de la conduite, en cas de contrôle par les forces de l’ordre.

Le permis de conduire financé avec les droits à la formation.

Dans le cadre de la loi du 5 septembre 2018 pour la liberté de choisir son avenir professionnel, la possibilité de préparer son permis de conduire auto B (hors permis B1 et BE) ou groupe lourd, transport de marchandises (C, C1 C1E), transport de voyageurs (D, D1, D1E) fait partie des formations éligibles au CPF.

Ce dispositif est accessible à tous: Demandeur d’emploi, Apprenti de plus de 15 ans, Salarié sous contrat CDD, CDI, intérimaire, à temps complet, partiel, saisonnier, intermittent du spectacle, Travailleur indépendant.

Consultez vos droits sur : www.moncompteformation.gouv.fr

APPLICATIONS GRATUITES
à télécharger dans le Play Store ou l’App Store

CONTACTEZ-NOUS !

PRENEZ LA ROUTE
AVANT TOUT LE MONDE !

SUIVEZ NOUS SUR LES RESEAUX SOCIAUX : connect-permis

CONNECT-PERMIS.COM, 1er RESEAU D’AUTOS -ECOLES CONNECTEES
Une autre façon de passer le permis et ça change tout !